Bande dessinée

AUTEURS DE 'LES INDES FOURBES'

Alain Ayroles/Juanjo Guarnido : “Il y a une facette cathartique et une facette de récit d’évasion”

VICENÇ BATALLA | Le dessinateur Juanjo Guarnido et le scénariste Alain Ayroles au Festival d'Angoulême en janvier, avec le personnage de Les Indes fourbes en toile de fond
VICENÇ BATALLA | Le dessinateur Juanjo Guarnido et le scénariste Alain Ayroles à Angoulême, avec Pablos de Séville en toile de fond

VICENÇ BATALLA. Le succès de Les Indes fourbes (Delcourt, 2019), une bande dessinée sur les aventures d’un fripon castillan dans l’Amérique Latine du dix-septième siècle, ne se dément pas. Le scénariste français Alain Ayroles et le dessinateur espagnol Juanjo Guarnido ont imaginé une continuation de El buscón que Francisco de Quevedo avait laissé en 1626 comme exemple de littérature picaresque d’une époque avec le personnage de Pablos de Ségovie en train de s’embarquer pour les Indes et Eldorado. En lui donnant une suite, en plein territoire des Incas et règne d'huissiers et vice-rois, les auteurs ont réuni un large public d’amateurs de planches épiques mais aussi de lecteurs avides d’histoires de ce temps-là qui peuvent résonner avec la picaresque d’aujourd’hui. D’abord, elle est apparu en août dernier à Delcourt la version originale française avant que en novembre ne sorte la version espagnole chez Normal Editorial. Au Festival d’Angoulême de janvier, sollicités de partout, on a réussi à les interviewer entre signatures, rencontres avec le public et séances photographiques. Continuer la lecture...