Clara Roquet : “Il est très important de s’interroger sur l’héritage familial de Nora au cours de cet été”

VICENÇ BATALLA. Le premier long-métrage de la catalane Clara Roquet, Libertad, a dû être présenté sans elle à la Semaine de la critique du dernier Festival de Cannes car elle était en quarantaine à Barcelone pour avoir été testée positive au Covid. Pour cette raison, elle a enregistré une vidéo pour les spectateurs comme alternative. … Lire la suite

Teodora Ana Mihai : “Il était essentiel de donner une voix à Miriam Rodríguez dans l’affaire de sa fille disparue au Mexique”

VICENÇ BATALLA. Miriam Rodríguez, militante mexicaine des droits de l’homme, a été assassinée le 10 mai 2017 devant son domicile à San Fernando, dans l’État de Tamaulipas. La cinéaste roumaine-belge Teodora Ana Mihai (Bucarest, 1981) et le romancier mexicain Habacuc Antonio De Rosario (Reynosa, 1981) avaient entamé en 2015 un projet de documentaire qui s’est … Lire la suite

Palme d’or audacieuse pour ‘Titane’, de Julia Ducournau

VICENÇ BATALLA. La cinéaste française Julia Ducournau, avec le dispositif fantastique Titane, a remporté la deuxième Palme d’or de l’histoire à être décernée à une femme dans un palmarès contradictoire, mais qui restera dans les mémoires pour ce choix audacieux. Titane est l’histoire d’une jeune fille (la splendide Agathe Rousselle) qui, enfant, s’est fait poser … Lire la suite

L’ovni colombien d’Apichatpong Weerasethakul

VICENÇ BATALLA. Le lauréat thaïlandais de la Palme d’or, Apichatpong Weerasethakul (que ses proches appellent Joe), est de retour dans la compétition du Festival de Cannes avec l’un de ses films sans concessions. Et, pour la première fois, il a quitté son pays natal pour tourner Memoria en Colombie, avec la Britannique Tilda Swinton. L’escapade … Lire la suite

Sean Baker et l’Amérique narcissique et toxique

VICENÇ BATALLA. Dans le sprint final du Festival de Cannes, on voit cinq films en compétition de cinq en cinq. Cela fait qu’on ne puisse pas avancer comme on le souhaiterait ; et ce n’est pas seulement une question de durée, car des scènes qui valent la peine s’alternent avec d’autres tout à fait dispensables. … Lire la suite

De la rage du russe Serebrennikov au monde magique de Wes Anderson

VICENÇ BATALLA. Il nous est plus facile de commenter l’allégorie française et presque immatérielle de The French Dispatch, de Wes Anderson, que la folle escapade de Petrov’s Flu (La fièvre de Petrov), de Kirill Serebrennikov. Mais commençons par l’extravagance du Russe, qui pour la deuxième fois consécutive a été privé de voyager par les autorités de … Lire la suite

Les âmes invisibles de Hamaguchi et Hansen-Løve

VICENÇ BATALLA. Arrivés à la moitié du Festival de Cannes, et esquivant les dangers d’un virus qui continue de conditionner tous les mouvements, deux films en compétition nous parlent de ces relations invisibles qui ne se voient pas mais font partie du quotidien. C’est ce que propose Drive My Car, du réalisateur japonais Ryusuke Hamaguchi. … Lire la suite

‘Benedetta’, de Paul Verhoeven, et la peste

VICENÇ BATALLA. À l’aube de ses 83 ans, le Néerlandais Paul Verhoeven ne s’attendrit pas et continue de réaliser des œuvres explosives pour le cinéma, comme c’est le cas avec Benedetta, l’histoire d’une religieuse lesbienne dans la Toscane du XVIIe siècle, pleine d’échos contemporains. Présenté en compétition au Festival de Cannes, il a été tourné … Lire la suite

The Velvet Underground, d’après Todd Haynes

VICENÇ BATALLA. Le cinéaste nord-américain Todd Haynes se tourne vers le documentaire pour évoquer la brève mais intense empreinte sonore du Velvet Underground (Lou Reed, John Cale, Nico…), alors qu’il avait auparavant utilisé la fiction ou un style hybride pour aborder les vies à multiples facettes de David Bowie et Bob Dylan. Dans ce cas, … Lire la suite

Une belle et une bête dans l’opéra pop ‘Annette’ de Leos Carax

VICENÇ BATALLA. Comme l’écrivent et composent les Sparks dans l’ouverture d’Annette, le Festival de Cannes 2021 le plus pantagruélique en termes d’accumulation de films après une année blanche a donné le coup d’envoi de la compétition en plein mois de juillet avec cette opéra pop filmé avec l’énergie et l’esprit habituels de Leos Carax. Marion … Lire la suite