FONDU AU NOIR. LA GLOIRE ET L’ENFER D’UNE GÉNÉRATION

RAFAEL VALLBONA   Epilogue. ‘No future’; un punk philosophique Quelqu’un a écrit que la crise du Covid-19 c’est la guerre civile de la génération des années soixante. Je veux dire que cette promotion qu’avait rajeuni comme jamais la société espagnole, pendant toute sa vie n’avait jamais souffert un dérangement si terrible et dévastateur comme l’actuel. … Lire la suiteFONDU AU NOIR. LA GLOIRE ET L’ENFER D’UNE GÉNÉRATION

Un Festival de Cannes 2020 sous étiquette

VICENÇ BATALLA. En manque de festival à La Croisette à cause du coronavirus, les responsables de l’événement du cinéma d’auteur de référence dans le monde ont fait connaître la sélection d’environ d’une demi-centaine de films qu’ils avaient choisis pour sa 73 édition en mai. Sous l’étiquette Sélection officiel du Festival de Cannes, les long-métrages sortiront dans … Lire la suiteUn Festival de Cannes 2020 sous étiquette

La culture, la quarantaine et l’estocade

VICENÇ BATALLA. Parmi les prochains rendez-vous auxquels nous devions assister en tant que parisBCN, il y avait les Rencontres de Toulouse Cinélatino la deuxième quinzaine de mars. Sûrement, le rencontre de référence pour le cinéma latino-américain en Europe où pas seulement sont présentés des films sinon qu’on cherche financement pour de nouveaux projets au milieu … Lire la suiteLa culture, la quarantaine et l’estocade

Santiago H. Amigorena : “La douleur et le silence de mon grand-père sont les miens”

VICENÇ BATALLA. Il a fallu attendre Le Ghetto intérieur (P.O.L., 2019), finaliste du Prix Goncourt, pour attirer un peu plus l’attention sur l’écrivain après des années d’une oeuvre personnelle plutôt confidentielle. Santiago H. Amigorena (né à Buenos Aires en 1962) a d’abord gagné sa vie notamment comme scénariste de cinéma, aux côtés de réalisateurs comme … Lire la suiteSantiago H. Amigorena : “La douleur et le silence de mon grand-père sont les miens”

Alain Ayroles/Juanjo Guarnido : “Il y a une facette cathartique et une facette de récit d’évasion”

VICENÇ BATALLA. Le succès de Les Indes fourbes (Delcourt, 2019), une bande dessinée sur les aventures d’un fripon castillan dans l’Amérique Latine du dix-septième siècle, ne se dément pas. Le scénariste français Alain Ayroles et le dessinateur espagnol Juanjo Guarnido ont imaginé une continuation de El buscón que Francisco de Quevedo avait laissé en 1626 … Lire la suiteAlain Ayroles/Juanjo Guarnido : “Il y a une facette cathartique et une facette de récit d’évasion”

Mathilde Mottier/François Vila: “Nous avons beaucoup de francophones, mais une majorité de francophiles !

VICENÇ BATALLA. Les promoteurs enthousiastes Mathilde Mottier et François Vila mènent depuis quatre ans l’aventure du Festival Oui ! de théâtre français à Barcelone. Il y a eu même une édition de théâtre catalan à Paris du festival. Depuis 2017 cette expérience, qui a comme points d’ancrages l’Institut del Teatre et l’Institut français de Barcelone mais s’est élargie à d’autres … Lire la suiteMathilde Mottier/François Vila: “Nous avons beaucoup de francophones, mais une majorité de francophiles !

‘Les misérables’ s’impose et Polanski gagne la mise en scène pour ‘J’accuse’ aux Lumières 2020

VICENÇ BATALLA. Le film de Ladj Ly Les misérables, qui narre comme un thriller la tension entre la population et les policiers à la banlieue de Paris, a été le grand vainqueur des prix Lumières 2020 de la presse internationale en France avec trois récompenses dont celle du meilleur long-métrage. Cette domination n’a été rompue que … Lire la suite‘Les misérables’ s’impose et Polanski gagne la mise en scène pour ‘J’accuse’ aux Lumières 2020

Bertrand Tavernier: “On assiste au retour de la liste noire, avec le politiquement correct”

VICENÇ BATALLA. La figure longiligne, imposante et chaleureuse de Bertrand Tavernier me reçoit dans les coulisses du village du Festival Lumière, installé dans les jardins à côté Le Hangar du Premier-Film. On a au maximum une demi-heure, et on doit aborder les milles pages de la nouvelle version du livre Amis américains. Entretiens avec les … Lire la suiteBertrand Tavernier: “On assiste au retour de la liste noire, avec le politiquement correct”

Nicolas Mathieu: “Il m’intéressait de montrer que nos parcours de vie sont conditionnés”

VICENÇ BATALLA. Il n’était vraiment pas le favori pour remporter le Prix Goncourt 2018, mais son histoire réaliste Leurs enfants après eux (Actes Sud) sur l’effondrement de la classe ouvrière dans le Grand Est de la France a séduit le jury. Avec son deuxième roman et à 40 ans, Nicolas Mathieu est finalement arrivé à … Lire la suiteNicolas Mathieu: “Il m’intéressait de montrer que nos parcours de vie sont conditionnés”